MENU

mercredi 14 juin 2017

Mon châle Kiekko ou l'histoire d'un ratage



Décidément, je n'ai pas de chance avec mes projets en ce moment. Après mon filet à provisions trop grand, voici mon châle Kiekko raté. De toutes façons, depuis le début, tout cela avait très mal commencé...

Encore émerveillée d'avoir pu finir un pull tricoté, mon joli grande favorito rose, je décide de me lancer dans la confection d'un châle. Mon choix se porte d'abord sur le Golden child de Nadia Crétin-Léchenne sur lequel j'ai flashé en consultant le blog de Lise Tailor.


Ni une, ni deux, j'achète de la laine pour le démarrer mais voici qu'aucune combinaison ne me plaît.


Après trois tentatives tout de même, je renonce à le tricoter de suite. Cette expérience m'aura au moins permis de comprendre que je n'ai pas un don inné pour assortir les couleurs. A cette occasion, je pense donc que lorsque je verrai un modèle qui me plaît, je copierai, tel un mouton, la combinaison des couleurs et la réalisation. Mais je ne manquerai pas de nommer la bloggueuse qui m'aura inspirée.




Me voici donc avec plusieurs écheveaux défaits et aucun projet pour les exploiter. Heureusement, en me rendant à la fête de la laine de Clamart, je rencontre sur le stand de Simone (YarnbySimone), Bérangère de L'île aux fils qui m'indique gentiment que parmi ses modèles, il en existe plusieurs qui ne consomment qu'un écheveau dont le châle Kiekko. J'achète donc le patron quelques jours plus tard sur Ravelry et me voici lancée. 


Malgré une lecture attentive du patron, je n'ai pas bien compris divers points comme la place des jetés par exemple. J'ai fait ensuite des erreurs dans les 2 premières sections de dentelle. Toutefois, en regardant un podcast d'Anna (www.alongavecanna.com), Anna, tricoteuse émérite, explique que pour un modèle qu'elle a réalisé, elle a mieux réussi à suivre les explications sur un diagramme que dans le texte alors je me suis lancée et je ne regrette pas car je crois que si je ne l'avais pas fait, j'aurais perdu totalement confiance. Ce pas franchi m'a permis de réussir la 3ème section de dentelle.


Cependant, en commençant la bordure, j'ai décidé d'arrêter les frais... Et j'ai terminé prématurément en réalisant un tour de crochet pour faire une finition crochet (merci Maman pour cette astuce qui donne un rendu très joli aux bordures simples).

C'est important pour moi d'apprendre de mes erreurs. J'ai voulu passer trop rapidement à un modèle plus élaboré alors que je dois continuer mes gammes :-)




Bien sûr, je n'ai pas dit mon dernier mot et je referai ce châle quand la confiance sera revenue !

Patron : Kiekko - Bérangère Caillau
Laine : Lil Heather - Lil Weasel - coloris Octobre rose

PAULINE

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire