MENU

mercredi 20 septembre 2017

Mon pull Pink Memories par Isabell Kraemer



Après mon pull Il grande favorito, j'ai souhaité réaliser un second pull d'Isabell Kraemer dont le modèle m'avait tapé dans l’œil dans la bibliothèque Ravelry de Lise Tailor. Après avoir reçu en cadeau de la laine pour le réaliser, j'ai tricoté ce pull avec patience et amour. Malheureusement, le résultat n'est pas totalement à la hauteur de mes attentes...

Le patron


Tout d'abord, je tiens à dire que cela ne tient absolument au patron qui est, comme pour le favorito, d'une clarté très appréciable pour la débutante que je suis encore. J'aime aussi beaucoup le modèle en lui-même et notamment, la poche dont le montage est très astucieux car elle "mord" sur la partie dos en jersey.




En revanche, je ne suis pas fan, au final, du rendu du point mousse sur le devant pour un pull. En effet, le pull memories se tricote en point mousse sur le devant et en point jersey sur le derrière, comme pour les manches. Pour tout dire, je trouve que ce point ne m'avantage pas du tout sur une telle surface. Mais la réalisation de ce pull m'a permis d'apprendre plusieurs choses et rien que pour cela, ça valait le coup de le tricoter malgré deux erreurs d'enchaînements de rang au point mousse (visibles sur cette photo).



La laine et le matériel



Le premier problème tient à la laine employée. Il s'agit du fil Charly (100% acrylique premium) de chez Phildar, un fil très économique (1.60 euros la pelote pour 135 m). Ce fil est conseillé pour réaliser notamment de la layette. En revanche, je ne le recommande pas du tout pour un projet de grande ampleur comme un pull adulte. Si la laine est très jolie à première vue, elle n'est pas assez souple pour répondre au porté d'un pull. Par ailleurs, la laine ne s'est pas détendue au blocage.

Cependant, comme je l'écrivais plus au haut, j'ai appris de nouvelles petites choses, notamment sur mes aiguilles. Au moment de tricoter les manches, j'ai rencontré des difficultés pour les réaliser et cela tenait à ms aiguilles sur lesquelles ma laine ne glissait pas du tout. J'ai donc investi dans des aiguilles Phildar en métal Rose gold et j'en suis ravie car la laine glisse sans difficulté et le câble ne tourne plus. Le rendement a donc augmenté très rapidement.




Au final, j'aime quand même beaucoup ce pull car j'y ai apporté un grand soin pour les finitions. Dans mes futurs projets, deux modèles d'Isabell Kraemer sont dans la liste. Il faut reconnaître que ses patrons sont de très grande qualité.


Bon tricot !
PAULINE

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire