MENU

samedi 14 octobre 2017

Ma blouse Marthe de République du chiffon


Dans mes projets couture 2017, j'avais envie de diversifier les marques de patron que je couds. C'est une opération TRÈS difficile pour moi car mon instinct me pousse instinctivement vers mes marques fétiches. Mais cette fois-ci, je tentais un nouveau tissu : la double gaze...



Le tissu



Voilà un moment que je lorgnais sur la double gaze mais l'occasion ne s'était jamais présenté d'en coudre. Quand une gentille maman de l'école a souhaité me remercier en m'en offrant un coupon venant de l'atelier de la création, je me suis mis en quête du patron vaporeux qui conviendrait à cette matière si délicate. Je suis dingue de la couleur et de la qualité de ce coupon.

Tissu phare de l'été, j'ai eu l'occasion de voir passer sur Instagram de jolies réalisations dans cette matière. Je me souvenais avoir aussi lu un titre d'article dédié à cette matière sur le blog de Lise Tailor mais j'en avais remis la lecture à plus tard craignant les difficultés à venir. Aussi redoutais-je la couture qui m'attendait...
Que nenni ! Après avoir lu l'article de Lise qui dédramatise clairement la question, j'ai cherché le modèle d'une blouse ample.

Le patron


J'avais d'abord pensé à Fridouchka de Wear Lemonade qui correspond à une robe Frida raccourcie. Mais j'avais vraiment envie de choisir une marque de patron que je ne connaissais pas. Un autre de mes critères est que le patron soit disponible en PDF. En réalité, j'aime les patrons PDF ! Leur achat (à un prix moindre) est instantané. On peut les imprimer à domicile et leur stockage dans un classeur est aisé. Bref, c'est une solution qui me correspond.


Mon choix s'est donc porté sur la blouse à basques Marthe de République du chiffon que l'on peut se procurer en PDF pour 9 euros. Les explications sont succinctes mais le modèle n'en demande pas plus. Les marges de couture ne sont pas incluses et j'ai rajouté 1 cm pour ma part.


La réalisation



J'ai soigneusement assemblé et découpé mon patron puis j'ai pris le même soin pour découper la double gaze et tout s'est bien passé. La double gaze de l'atelier de la création est très fluide et souple tout en restant bien en place quand elle est épinglée.



Les fronces sont de façon générale déconseillée pour la double gaze car cela peut faire des surépaisseurs mais en ce qui concerne cette double gaze, elle a très bien supporté le fronçage.


J'ai posé un joli biais en Liberty sur l'encolure que j'ai choisi pour sa finesse et sa souplesse afin que cela ne cartonne pas au niveau du cou. Marthe a par ailleurs une encolure très évasée.


Je l'ai déjà porté une fois et je l'adore. Elle est très ample et douce. Je m'y sens très à l'aise et c'est tout à fait le genre de cousettes que je recherche actuellement.



J'en referai une en coton ou même en Liberty pourquoi pas ?

A bientôt !
PAULINE

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire